" Le vrai est le tout." Hegel
Revues auto & Divers
Partager

La FIN de L’hydropneumatique chez Citroën : French Decadence 2/2

Le 2 novembre 2015
Malik
Malik "Pifpaf" Bahri
L'auteur.
  • Citroën a officiellement abandonné l’hydropneumatique, comme l’a annoncé, en plein été, comme toutes les saloperies, la nouvelle CEO de Citroën, Linda Jackson (une citoyenne britannique… Ô perfide Albion!) a annoncé la fin de l’hydropneumatique, alors qu’au même moment, PSA met le paquet sur sa nouvelle marque commerciale : DS.

Celle-ci enfantée de la cuisse de Citroën, se veut un hommage à la grande tradition automobilistique Française. Problème : DS la marque commerciale est tout l’opposé de DS, la mythique citron de 1955.

  • Petit Quizz, cherchez l’intru (attention y à un piège):

[trémolos dans la voix] La Frrrannnnccccce. [/trémolos dans la voix]:

appeldegaulleS7-Jubile-des-relations-franco-chinoises-la-DS-19-du-general-De-Gaulle-est-le-symbole-choisi-par-Citroen-92106

Esthétiquement, la DS (la vrai), c’était un vaisseau spatial bizarre et un peu dandy, qui préfigurait le pseudo concept de Merco : le coupé 4 portes (concept de merde, mais géniale réussite esthétique : CLS W219 & W218 « Shooting Break »).
Les DS, la néo-sous-marque, c’est des bobospaces rabrougris et rondouillards, pour ne surtout pas fendre l’air, et être bien gentil avec la nature (sauf avec vos poumons que ces horribles moteurs diesels empoisonnent), tout le contraire de la dernière grande Citroën hydropneumatique : l’acérée XM (on reviendra dans un autre sujet sur la douloureuse question de la C6-Peugeot).

Si l’esthétique est molle, les suspensions sont dures,

ce qui est aussi l’exact opposé des vrais DS et des vrais Citroën. Selon Linda Jackson, il y d’autres solutions offrant le même confort.
Sauf qu’elle parlait évidemment du confort financier de se fournir en solutions génériques « sur l’étagère » des équipementiers, pour mieux  vendre des voitures tape-culs à des supposés ignares. Mais même ceux-ci ne s’y laissent pas prendre, et seule la jolie DS3 a une carrière commerciale digne de ce nom.

Le début de la fin:

PHO66b37f14-6124-11e4-9856-5823622a1b42-805x453S0-Les-40-ans-de-sa-majeste-Citroen-SM-159084

  • La French Arrogance au début des années 80, c’était de pouvoir présenter des outils surclassant les Etatsuniens et les Soviétiques, des avions de ligne supersoniques (Concorde a été conçu du coté de Toulouse, à part les moteurs Rolls-Royce (svp)), des trains super-rapide, et une putain de Citroën SM totalement mythique : une bombe technologique, avec des suspensions d’une efficacité et d’un confort pinaculaire (, du pinacle, cherchez pas dans le dico, je viens de l’inventer), même en la comparant aux voitures d’ultra luxe actuelles.

Les diamants sont éternels:

2893253fce3512214f7828e05d76653f36427f0

 

 J’en sens se goberger derrière leur écran, et pourtant, même Audi ou Range Rover, n’arrive pas à produire un filtrage aussi bon qu’une XM (selon moi, la meilleure du point de vue compromis tenu d’assiette/filtrage, surtout en version non hydractive).
Et ce n’est pas un problème de prestige, de luxe ou d’argent, c’est un problème de technologie. Toutes les marques citées plus haut (ainsi que Jaguar et plus rarement BMW), utilisent des suspensions pneumatiques (un coussin d’air qui s’appuie sur un autre coussin d’air), qui offre un moins bon compromis filtrage/tenue de route que l’oléopneumatique (un coussin d’huile/coussin de gaz). L’éternel retour du réel, c’est les lois de la physique. Ceux qui l’ont compris, c’est Rolls et Mercedes Benz, qui continue de produire au compte-goutte des modèles avec des suspensions arrières hydrauliques (sur les modèles S et CL chez Merco, dite suspension ABC).

« Gardez moi de mes ennemis, je m’occupe des mes amis »:

Francois-Mitterrandmitterand__01bab1fa760ecb200780d4fa8

 Et je vous le dis en toute objectivité, j’ai roulé pendant des années en hydropneumatique, si ma E500 actuelle m’offre d’autres plaisirs (moteur fantastique, équipement, position de conduite, confort général), niveau filtrage et tenue de route, c’est en dessous d’une grande Citroën.

Donc Linda Jackson a signé l’arrêt de mort de l’hydropneumatique, qui n’est que le dernier acte d’une décadence Française actée depuis plus de 30 ans. Le Concorde est relégué au musée, le TGV est surclassé par le Maglev (super train Japonais à sustentation électromagnétique) à noter que les Français travaillaient dans les années 50-60 sur un projet de train sur coussin d’air utilisant l’effet de sol (comme les Ekranoplans Soviétiques), ce projet avaient été abandonné suite au lobbying de la SNCF (vous savez les gars qui ont plus de semaines annuelles de grèves qu’un prof n’a de semaines de congés).

Smooth Pimpin’, Suave Gansterism. FYJC:

chirac-16Citroën-CX-Chirac

Et surtout abandon de l’hydropneumatique, malgré l’expertise de Citroën (les dernières C6 Exclusives étaient équipées de l’hydractive IV, l’AmVar, combinaison de SC-CAR de l’Activa et d’hydractive III+ qui équipe les dernières C5 II). Les dernières C5 II V6 et C6 V6, devraient voir leurs côtes monter dans les années qui viennent, achetez pendant que ça ne vaut pas grand-chose.

Le quai de Javel, avait popularisé une technologie d’élite, d’habitude réservée aux ambulances, aux chars d’assauts (tous les chars modernes sont oléopneumatiques), aux gros engins de chantiers, aux super-poids lourds. Une technologie si performante, que 20ans après sa sortie la Xantia Activa (LA voiture de vieux), est toujours première du test d’évitement (dit de la baïonnette), devançant des Porsche 997 GT3 RS et autre Ferrari Testarossa.

Un économiste américain disait que la France est le seul pays communiste qui a réussi, et dans un sens, c’était vrai, puisque qu’effectivement, le modeste employé en Citroën GS et le patron en Merco SEL 450 6.9L bénéficiaient d’un confort similaire. Aujourd’hui, la France est un pays communiste comme les autres…

L’oléopneumatique, c’était le mythe des 30 glorieuses, mon grand-père de retour de la seconde guerre mondiale, après avoir bossé comment un chien pendant 10ans pour participer à la reconstruction la France, c’était acheté une ID19 break (la version de base de la DS), symbole de richesse et de liberté. Il emmenait toute la fratrie aux quatre coins d’Europe grâce à la configuration familiale.

Le jour ou l’on jugera Sarko pour haute trahison, la C6, Carla et la Daytona en or blanc, lui offriront de sérieuses circonstances atténuantes, « La Vérité!!! ». 

former-french-president-nicolas-sarkozy-4e2d-diaporamacitro-sarko-1-BM-Berlin-Paris

De Gaulle, le jour où il était venu décorer mon grand-père pour son rôle dans la résistance, était aussi arrivé en DS haut de gamme. La France était alors unie derrière de grands projets (et on ne nous bassinait pas avec les « valeurs » de conseiller d’éducation de ZEP), l’exploit technologique était quotidien (on reviendra sur l’irremplaçable Concorde en temps utiles), et la « France Forte » n’était pas un slogan creux pour gauleiter étatsunien à talonnettes. C’était la French Arrogance qui crache le feu, des mirages qui fendent le ciel, Ariane qui tire tous les jours, et des rêves de prestige diplomatique comme pivot d’une relation est-ouest-sud apaisée.

Mimolette:

hollande7874new-french-president-francois-hollande-rides-around-in-a-citroen-ds5-video_4

A croire que nos dirigeants actuels n’aiment pas le peuple heureux roulant dans le confort. On a détruit notamment, l’Irak puis la Lybie pour en finir avec cette oasis de richesse dans la miséreuse Afrique. On casse les salaires partout, on brise les reins des classes moyennes dans toute l’OCDE, puis on leur vend des antidépresseurs au kilo.

Et ton président, c’est François Mimolette, ce dernier a d’ailleurs fait dépenser 3 millions d’euros à l’Elysée pour remplacer sa classieuse C6-Peugeot par un horrible bobospace DS5 blindée, c’est déjà  de la haute trahison. French decadence.

Allons zenfants de la patrieuh, roulons, roulons, qu’un LHM impur abreuveuh nos sillons.
Pif.