" Je trouverais de la bonté dans le regard d'un huissier que je ne serais pas plus abasourdi." Frédéric "San Antonio" Dard
Analyses
Partager

Seiko France = sévices client

Le 15 novembre 2021
Malik
Malik "Pifpaf" Bahri
L'auteur.

Bonjour à tous,

Ceux qui sont sur Instagram ont certainement suivi la hype autour de la Seiko spb259j1 (c’est musical ces références simples, non ? pourquoi se faire chier à ne mettre que des chiffres, ajoutons des lettres pour que ce soit encore plus abscon).

Bref, on parle de la magnifique Prospex Alpinist ‘Ginza’ 140th anniversaire. La Prospex de base est un beau modèle, l’anniversaire bénéficie de surcroit de ce cadran qui est censé reproduire le dallage de Ginza, quartier de Tokyo ou la marque Seiko a été créé il y a 140ans, et où elle se trouve toujours.

Visuellement, le résultat défonce, c’est l’un des plus beaux cadrans de l’horlogerie récente. Ce cadran de folie, avec un boitier et un mouvement honorable, pour 800 balles… L’affaire de l’année, surtout dans le contexte de délires tarifaires actuels.

Seulement 3500 exemplaires dans le monde, c’est raide. J’ai eu la chance de passer commande il y a quelques jours quand il y a eu un réassort dans les boutiques Françaises…
La blague c’est qu’il y a eu en tout et pour tout, 5 exemplaires pour le marché Suisse… Léger Foutage de gueule, c’est le pays de l’horlogerie et un gros marché. Et ils concèdent 5 exemplaires, comme pour les îles Tonga… Il y a une bisbille entre Seiko et la Suisse depuis la fin des concours de chronométrie : pendant deux ans Seiko a remporté ce concours, fin des années 60, les Suisses ont alors décidé de casser le thermomètre en arrêtant le concours… Ce n’était pas très élégant, mais c’était il y à 50ans. Cette querelle est d’autant plus hypocrite qu’Epson, filiale de Seiko, fournit des pigments luminescents pour fabriquer le Super Luminova, soit disant Suisse (lol).

Le chemin de croix a commencé dès le début, ce 29 octobre :

1) J’appelle la boutique Paris, après 2-3 coups de fils étalés sur deux heures, plusieurs vagues réponses, plus de montres dispo (pourtant, elles l’étaient à mon premier coup de téléphone), le vendeur me renvoie vers le site Seiko.
2) J’appelle également en Suisse, ou j’apprends qu’il n’y avait que 5 pièces pour la confédération !!
3) Je vais sur le site quelques heures plus tard pour commander. Montre en stock à Lyon, youpi !
J’avais déjà raté la fabuleuse Grand Seiko SLGH003, bidule anniversaire aussi (les 60 ans de Grand Seiko je crois), il y a quelques mois, le temps que je réunisse les picaillons (10k la Seiko, sans Lumibright, un comble !), ça picotait un peu, cependant le bleu profond du cadran est une tuerie… Le calibre 9SA5 , malgré des anglages frités, est beau en plus d’être abouti techniquement : 80h de rdm, 36000 a/h, grand format, miam miam. Mais bon, y en a plus, passe ton tour.
4) le paiement, je passe ma carte pour le paiement en plusieurs fois : refusé, je tente le paiement en une fois, refusé aussi, ensuite j’essaie Paypal : refusé encore. Ça passe au quatrième essai pour un paiement en une fois avec la même carte…
Pourquoi ?
C’est les arcanes de leur site… En boutique, on peut leur jeter les bifetons à la tronche du vendeur, et repartir en courant avec la montre sous le bras. Mais pour cette SL Seiko sbp259j1, on doit passer par leur site, impératif comme expliqué à la boutique de la rue Napoléon (ou j’avais eu un accueil assez moyen, il y a une douzaine d’années, ce qui m’avait déjà dissuadé sur le coup d’acheter une GS GMT SBGM221)…
Cependant, à ce point, l’excitation d’avoir cette pièce, l’emporte sur la frustration.
5) La livraison : c’est là que les choses se corsent…
Je reçois un mail de la boutique Lyon, évidemment, je leur demande de me livrer, puisqu’on est obligé de commander sur internet, c’est normal de se faire livrer, et ça m’épargnera les 200 balles de frais, et la journée de route pour faire l’A/R dans la capitale des Gaules depuis Lausanne.
6) Malik : Vous pouvez me livrer en Suisse ?
Seiko Lyon * : ah non monsieur, nous livrons uniquement en France métropolitaine. Ceci vous évite de payer les taxes d’entrée en Suisse
Malik : mais vous savez que grâce à la détaxe/retaxe je gagne 12.3% de TVA quand je fais rentrer une montre en Suisse… ?
Seiko Lyon : … (silence radio, vous allez voir, c’est régulier chez eux)
7) Malik : alors vous pouvez me livrer en poste restante en France ?
Seiko Lyon : alors non mossieur, nous ne livrons pas en poste restante.
8) Malik : alors vous pouvez me livrer dans un des points relais de votre transporteur (option proposée sur leur site, pour la plupart des montres, mais pas pour cette Moyen Seiko sbp259j1) ?
Seiko Lyon : ah non môssieur, nous livrons uniquement à une adresse privée en France, le mieux c’est de trouver un ami qui peut réceptionner la montre pour vous.
Malik : pourquoi ne livrez-vous pas dans vos propres points relais ?
Seiko Lyon : … (ENCORE UN SILENCE RADIO, alors que ça mériterait une explication).
9) Malik : voici l’adresse de mon ami à Annecy (en l’occurrence sa mère).
Seiko Lyon le 29/10 : très bien, nous allons faire le nécessaire.
10) Seiko Lyon le 03/11 : Notre service d’envoi sécurisées nous demande votre numéro de téléphone personnel, ainsi que celui de Mme **** *****, accompagné de la copie de sa carte d’identité svp ;
Malik : C’est vraiment la catastrophe votre service. (texto)
Seiko : … (toujours pas de réponse, apparemment, c’est une habitude de répondre à une question sur trois. Etymologiquement, un responsable, c’est une personne qui a des réponses, j’ai donc affaire à des irresponsables, au bout de 11 JOURS, je n’ai toujours pas de réponse à mon dernier email, ce qui motive cette petite torpille Kval).

LA PUTAIN DE PIECE D’IDENTITE DE LA PERSONNE QUI ACCEPTE DE RECEVOIR MON COLIS !!!

Une pièce d’identité, bordel, mais pourquoi je vais demander ça à la daronne de mon pote qui me rend très gentiment service, car ces incapables refusent d’expédier une montre ni en Suisse, ni dans un de leurs propres relais en France ??

VOUS AVEZ UN MINIMUM D’EDUCATION CHEZ SEIKO ?

Elle est ou la politesse à la Japonaise, l’empathie à la Française ? Parce que même dans mon éducation approximative de Lumpen prolétaire de Seine St Denis Fonk mâtiné de bouseux Charentais, je ne vais pas demander la carte d’identité de quelqu’un qui me rend service…

Je sais qu’avec cette période de coronarnaque, c’est devenu normal de fliquer les gens qui rentrent dans un cinéma ou un magasin, pass nazitaire, pièce d’identité, quadruple charcutage de nez pour prendre l’avion, etc… Pour ma part, j’essaye de conserver une certaine décence…

Je reçois et j’expédie des montres de luxe, depuis 2001, j’ai envoyé au fil des années des dizaines de tocantes, à des valeurs de plutôt 8000 balles que 800 balles, jamais il ne m’est venu à l’idée, de demander la carte d’identité de la personne qui est censée recevoir une pièce… Ça ne se fait tellement pas… Je n’ai jamais un envois/réception qui à foiré comme ça, malgré des douaniers chicaneurs, des colis ouverts…

La pièce d’identité de la personne qui réceptionne la montre ? C’est quoi la prochaine étape, son numéro de sécurité sociale ? Ses trois dernières fiches de paye ?
Faut que je fasse quoi pour avoir ma montre intégralement payée ? Que je me foute à quatre pattes en tenue d’écolière Japonaise ?

Pour comparaison : j’ai vendu une montre perso mardi 02/11, sitôt le paiement enregistré, j’ai expédié la montre en 18h, depuis la Suisse, vers les Pays-bas. Alors, ok, avec les montres Rutten, je suis devenu un Senseï des envois Fedex**… Cependant, il y a un gros problème chez Seiko France, je n’ai jamais eu une expérience aussi toxique d’acheminement d’une montre en 20ans (fin 2001 j’achetais ma première montre méca pour 200€, une Poljot à l’étranger via Ebay, livrée rapidement et sans encombres, alors que pourtant j’étais SDF à l’époque). Apparemment, moi simple particulier, je suis capable d’un exploit inimaginable pour Seiko France.

A ce stade, je dois quand même poser la question ? Pourquoi font-ils tout pour ne pas me livrer ? C’est un refus de vente ? Ils veulent récupérer mon exemplaire pour un meilleur client ? Ou dois-je imaginer pire ?

C’est bien*** de vouloir fermer les boutiques d’indépendants (Seiko est en train d’organiser la nuit des longs couteaux de son réseau de distribution indépendant au profit des boutiques de la marque), mais ça serait bien de penser un minimum à la qualité de service, et pour l’instant, de ce point de vue, entre les indépendants qui vendent Seiko, et les boutiques de marque en France, il y a un gap qualitatif.
J’avais eu une impression mitigée en visitant la boutique Bonaparte il y a une douzaine d’années, cette impression vient de lourdement se dégrader. Je comptais me payer une Grand Seiko GMT SBGM221 avant Noël, je crois que je vais passer mon tour… ****

A bientôt.
M.

* par charité œcuménique, je ne balance pas le nom du vendeur.
PAS ENCORE.

** pour vos envois sécurisés, je vous conseille vivement Fedex, j’ai eu des problèmes de colis ouverts et de tentatives de vols, avec certains autres prestataires réputés sérieux (y compris la poste en Suisse). Le seul problème avec Fedex que j’ai jamais eu, c’était avec Fedex France, ce pays qui sombre dans une bureaucratie kafkaïenne… J’ai une longue succession d’emmerdes administratives quasi-systématiques en France ces dernières années, location d’appareil photo chez Pixloc, assurances, hotels, Fedex France et Seiko, apparemment dans ce pays, tu carmes, tu fermes ta gueule, et si tu oses juste demander un début de service (en gros l’exécution du service chèrement payé), tu peux aller mourir. C’est grave.

*** du point de vue de la maximisation du profit

**** ce n’est pas une invention de dernière minute pour me victimiser dans le sujet, je tanne tous mes potes avec Grand Seiko depuis longtemps…