" Ça m'en touche une, sans faire bouger l'autre." Jacques Chirac
News Commentées
Partager

Présentation nouveautés Panerai de printemps 2015: Back to the basics?

Le 1 mai 2015
Malik
Malik "Pifpaf" Bahri
L'auteur.

Hello les Ristis, bonjours les gens normaux aussi,

Comme vous l’avez sans doute constaté, sur Foudroyante, mais aussi sur les forums indépendants, le SIHH de cette année, a été violemment raillé par les Paneristis.
Trollage en règle certes, mais totalement justifié, tant cette présentation 2015 avait viré au grand n’importe quoi artistique.

Ca fait assez longtemps que je présume que la création produit de l’Officine est dirigée à vue, orientant la création des PAM au gré des réactions sur internet. Les équipes de Panerai sont d’ailleurs briefés pour lire très attentivement ce qui se passe sur les forums & blogs. A défaut d’avoir mes SL, ou d’être entendu par l’Officine, je suis lu (et vous aussi!!).

  • La preuve ?

 Panerai revient avec quatre produits ultra-classiques et salvateurs, après un SIHH2015 digne du défilé du cirque Barnum.

Ou alors, c’est une nouvelle stratégie de l’OP, les pièces à tendance « HH » pour le SIHH, et les pièces pour les cultistes Paneristiques entre les salons?
Je penche pour la première hypothèse, mais les voies de l’Officine sont impénétrables. Amen.

  • Voici ces quatre plongeuses néo-vintage (oui il s’agit bien de plongeuses, pas d’équation du temps boitier gravé sur carbone à 250000€…):

La PAM590 (déjà aperçu), boitier Bettarini, avec le nouveau P.5000 (super calibre : 8 jours via deux barillets, fréquencé à 21600 a/h, grand format 15.75 lignes (35mm) 4.5mm d’épaisseur, balancier un peu petit, dommage). Elle reprend le fameux logo vintage des 8 jours, dans un contexte d’une grande sobriété avec des index vieillis.
C’est un produit cohérent et efficace, à la croisée de plusieurs influences vintages un mélange réussit de look 90’ et 50’.

Panerai PAM590

Les PAM609 & 610 qui remplacent les PAM183 & 210. Ces deux Radomirs ont été parmi les Panerai les plus achetées par les Paneristis apprentis, c’est des ultra-classiques polyvalents, moins extrêmes que les Rad historiques 47mm, elles rassurent le débutant et sont efficaces en toute circonstances.

  • Les boitiers des 609 & 610 sont toujours en acier, ils font toujours 45mm et conservent l’étanchéité à 100m.

Visuellement, la grosse différence se situe dans le cadran avec l’inscription « 8 days » qui se réfère au calibre P.5000 qui remplace l’Unitas. Contrairement au génialissime badge vintage de la PAM203 & 590, je n’ai jamais aimé ce « 8 days » (apparu sur la PAM190 à calibre 8 jours de JlC), d’ailleurs l’arrivé du P.5000 aurait pu être une bonne occasion de généraliser le badge des années 50 en Italien, dommage.

  •  Les montres sont néanmoins très réussies, j’attends de les avoir en main (l’OP est spécialisée dans la présentation de montres fantômes…) afin de savoir si les proportions très harmonieuses des boitiers des PAM183 & 210 sont conservées.

Panerai PAM609Panerai PAM610

 

Enfin, le clou du spectacle: La Panerai PAM619.

C’est une déclinaison de la PAM572  & PAM573 (boitier acier ou or rose « 1940 » Little Egyziano 45mm), mais en titane. Et à la vue de la photo du communiqué de presse, ça change tout.
Là où la PAM572 était un peu morne, cette PAM619 semble pleine de charme, avec une atmosphère année 40, conféré par le titane sombre et brossé, et le cadran brun. Bonne idée : comme sur d’autres modèles titane, (PAM311), les aiguilles sont également brunes. La police de caractère est crème, à l’instar des index, l’ensemble présence moins de contrastes dur, ce qui arrondie visuellement la montre. Bien.

Panerai PAM619

Néanmoins la montre pèche un peu sur le calibre : un P.4000, un mouvement qui n’a rien à foutre dans une Panerai, pour plusieurs raisons : diamètre moyen (13,75lignes – 30,6mm), fréquence assez élevé (28800 a/h pour 72h de RdM), et surtout un micro-rotor très connoté Haute Horlogerie…

Le prix devrait tourner autour de 10000€uros, ce qui est beaucoup, et même trop, mais ça me choque toujours moins que la Carbotech à plus de 15000€…

  • Qu’on se comprenne bien, cette PAM619, n’est pas la Panerai ultime, mais elle semble (sur le papier en tous cas), très belle, bien faite et redonne un peu foi en l’avenir, la fin du monde n’est peut-être pas pour demain finalement.

Panerai PAM619 flanc

On peut refaire surface.
Pifpaf.