" Le temps est invention, ou il n'est rien du tout. " Henri Bergson
Analyses
Partager

Elections US : vers une sortie de crise ? Game of Trump 2/2

Le 16 août 2016
Malik
Malik "Pifpaf" Bahri
L'auteur.

Bonjour, bonsoir,

La première partie du sujet.

« Si t’es pas de gauche à 20 ans, t’as pas de cœur, si t’es pas de droite à 40 ans, t’as pas de tête »
Citation apocryphe

NB : utilisation intensive de vidéos dans ce sujet, qui permettent de démontrer un certain nombre de choses en peu de mots. 

Désormais, on connaît les deux principaux candidats (sur la quinzaine en lice), Hilary Clinton et Donald Trump.
A mon regret, Bernie Sander (« Le seul vrai », je cite un ami, qui vit aux USA), ne sera pas le candidat démocrate ; regret relatif, car un accident est si vite arrivé, comme le montre la douloureuse histoire du clan Kennedy…

C’est acquis : Trump, est un personnage qui repousse à chaque instant les limites du mauvais goût et du racisme : il est tellement de droite, qu’il ferait passer Berlusconi pour Che Guevara… Et il est tellement… Hum, facétieux ? Nan, taré : qu’à coté Kadhafi aurait la retenue du Général de Gaulle.

Le degré zéro du risque politique, le trump bashing, il faut néanmoins reconnaître que ça donne des clips très drôles :

Multipliant les provocations de mauvais goût, il opte pour la stratégie de communication qui a fait le succès des partis populistes style FN en France, ou UDC en Suisse : l’impolitiquement correct, le trollisme, celui-ci montrant une certaine efficacité pour ancrer un parti durablement…

Vous devez voir cette vidéo de Trump en action, c’est juste indescriptible (Rudy Guilliani & Trump : je spoil pas, regardez)…

Après les « Homo-thugs » type 50cents, on peut parler de « Facho-thugs », comme ce bon Jean-Marie Le Pen, célébré par tout le web Fr, avec ses grosses punchlines, façon rapper du nonante-trois
Il est même devenu un mème, sur le web fr, notamment avec l’excellente série de tests de jeux vidéos : Jean-Marie Le Pen Gaming, de David Chabant.

Pour parfaire l’incarnation du diable, les rejetons  Trump braconnent des beaux fauves en Afrique :

991019-1453436567-wide_facebook

Le sidekick de Le Pen, c’est Gollnish, qui épouse une Japonaise, tout en clamant son nationalisme, Trump c’est un peu pareil, il veut construire un mur de Juarez, tout en épousant, à plusieurs reprises, des femmes nées soviétiques…
Paradoxe Trump ou cirque politique ?

Tout ceci ressemble fortement à la comédia del arte de la politique française : on invite en permanence la SARL Le Pen à tous les plateaux télés, au titre de la liberté d’expression, pour ensuite mieux dénoncer « la menace fasciste »… . Liberté à Géométrie variable : les « petits candidats » type : Asselineau, Cheminade, Schivardi et autres Gluckstein… Ne sont jamais invités, pourtant, ceux-ci ont des choses autrement plus pertinentes et disruptives à dire que le FN.

  • Le FN, n’est en définitive, en France, que le dernier moyen de faire passer le bipartisme LeR-PèS : par peur du père fouettard.

Or probablement, Trump, n’est que le croquemitaine US, destiné à valoriser une invendable Hilary Clinton.

Pour bien la comprendre, il faut savoir que c’est une politicienne dans la pire acceptation du terme, avec une personnalité diffracté, une gentille mamie bobo en public, une sociopathe en privée…
L’illustration de ceci, c’est les rumeurs très récurrentes de son lesbianisme (Bill aurait même confié à une maîtresse : « elle a bouffé plus de chattes que moi »), alors qu’en public, elle joue le numéro de la parfaite mère de famille… Ceci ne se cantonne pas à ses mœurs sexuelles, mais à l’ensemble de ses positions politiques (malgré les promesses d’Hilary au début des années 90’, Bill ne fera jamais passer la loi sur le « ClintonCare », qui deviendra « L’ObamaCare », la pression des lobbies fut trop forte pour le couple Clinton).

Je vous recommande de regarder l’excellent film de Karl Zéro pour comprendre la vérité d’Hillary :

Mais surtout ce qui nous intéresse dans l’horlogerie, c’est ses positions en politique étrangère, et dans ce domaine, c’est le parfait pitbull des néo-cons.
Une illustration : la national-boboïste se réjouit, dans un rictus psychotique, d’avoir tué le leader légitime d’un état qui avait (et de loin), le meilleur niveau de vie en Afrique, d’avoir ravalé la Libye à l’âge de pierre, favorisant ainsi le terrorisme et la massification du nombre de réfugiés.

Hillary en action, on dirait qu’elle parle du baptême de son petit-fils, ça fait peur…

Alors, qu’à l’inverse, Trump déclare en finir avec la politique étrangère impériale, il fait ainsi à mots à peine voilés, l’apologie des dictateurs pan-arabes laics, comme rempart du takfiro-djihadisme :

Ce qui est certain, en l’état, c’est que la passionaria des néo-cons, poursuivra la politique du prix bas du pétrole initié sous la mandature précédente, il y a peu de chances donc que les marchés porteurs de l’horlogerie reprennent des couleurs…

Toutefois, si un « accident industriel » devait survenir, Trump Président pourrait, sur un gros malentendu, « Make America Greater Again », ce qui impliquerait qu’il revalorise le pétrole de schiste, mais également qu’il dégèle les relations Américano-Russe (avec deux épouses slaves (successives !!), il à toutes les compétences nécessaires), donc que le baril reparte à un « prix naturel », autour de 100-120$ ; l’effet collatéral, serait de refaire partir toutes les industries du luxe dépendantes des pétro-dollars et même l’horlogerie.

Conclusion au 16/08/2016 :

Comme dans « Retour vers l’enfer » (je vous recommande ce film, De Niro et Chris Walken au top), le watch business, est assis de force à une table avec deux sociopathes, et un revolver au milieu.
Dans cette partie de roulette Russe, Hillary c’est 5 balles dans le barillet, et Trump, seulement deux…

Il est donc établi qu’une victoire de Trump augmenterait la probabilité de reprise du business horloger, pour qu’on puisse tous se refaire une santé financière, moi en tête (Bordel, comment je le paye le leasing de la E500 ? ¨Putain le V8, ça suce !! Et j’en ai besoin, c’est un antidépresseur pour moi !! J’ai besoin d’oseille c’est médical !! Svp, achetez ces montres chères et nulles.)

D’un autre côté, dans une vision absolument nihiliste (on risque une guerre atomique à tous moment avec l’hystéro néo-cons), on pourrait souhaiter une victoire d’Hilary, histoire d’épurer un grand coup, un milieu qui souffre de la médiocrité atavique d’une grande partie de ses professionnels, notamment dans les métiers non-horloger.

Preuve que les néo-cons ça osent tout (et c’est même à ça qu’on les reconnait), bien plus que pendant la guerre froide précédente, des manœuvres de l’OTAN à la frontière Russe…

Voici les limites du système actuel : soit la pollution, la guerre et la déchéance économique, soit le racisme, encore plus de pollution, et la mèche boufonne. On arrive à une fin de cycle, qui ou le ridicule le dispute à la barbarie, faute d’avoir des structures sociétales adaptées à l’explosion technologique de la société connecté…

Chers Amis, Chers Lecteurs, vous soutenez la liberté d’expression ? Vous aimez ce contenu ?
Alors partagez-le sur les réseaux sociaux. Merci.

A bientôt.
Malik.

Bonus : pour tous ceux du watch business qui font du trump bashing sur le réseaux sociaux (j’ai les noms), sauvez votre job, partagez cette image : 

DonaldTrumpCheckingWatch