" Il y a pire que de braquer une banque, c'est d'en fonder une" Bertolt Brecht
Revues horlogères
Partager

Omega Speedmaster Professional: la Légende 2/4

Le 5 mars 2015
Will
Will

Hei alle sammen,

Les cinglés d´la roquette avaient donc besoin d´une montre qui pouvait donner l´heure(en plus de l´horloge de bord) mais avaient par-dessus tout besoin d´un chronographe :

  • toutes les missions sont basées sur un programme organisé à la seconde près et que le fait de disposer d’un chronomètre individuel peut être vital dans certaines situations.

En 1969(l´année érotique..) trois risque-tout se pètent un alunissage: la Speedmaster-Pro est encore une fois au rendez-vous et grâce à ce pas magistral dans la poussière lunaire, elle ajoute à son titre céleste un fameux «The first watch worn on the moon», que l´on retrouvera gravé plus tard sur son derrière.

Omega Speedmaster (6)

  • Lors de la mission Apollo XIII avec son

«Allo Houston, on est dans une merde intersidérale»

la présence d´un chronomètre individuel devient essentielle.
Un réservoir d´oxygène pète, les dégâts sont importants et compromettent l´énergie électrique qui alimente l´ordinateur de bord et son horloge.

  • Vite raconté: sans le chronométrage précis fourni par la Speedmaster-Pro qui a permis l’allumage des moteurs fusée au bon moment et donc une entrée précise dans l´atmosphère terrestre, les mectons seraient certainement encore en orbite à se mariner les billes dans leurs combinaisons fourrées au téflon…Pour l´éternité du toujours et à jamais…

C’est triste, mais le meilleur des chronos n’aurait rien pu faire pour les mecs d’Apollo 1, cramés vifs lors d’une simple simulation; c’est une autre histoire, une histoire de négligences et de budgets serrés…

Speedmaster Professionelle

Les petites capsules posées au sommet des fusées ont évolué puis ont été remplacées par des avions spatiaux, des stations orbitales ont été construites et les montres se sont adaptées.

(testée officiellement par les deux camps lors de la guerre froide)

Mais la Speedmaster-Pro est toujours restée la petite préférée de la Nasa, la montre la plus testée de l´histoire et celle qui a marqué nos esprits grâce aux photos des balades lunaires et des sorties spatiales.

(qui, lorsqu’on l’enlève, produit un son brutal évoquant l’épilage brésilien à la cire).

Il faut noter que lors de ces sorties, la Speedmaster-Pro était solidement maintenue autour de leur combinaison avec un long ruban Velcro

La montre leur permettait de garder un œil sur le temps écoulé durant leurs galipettes spatiales.
Pour nous, les astronautes de divan, une bonne Speedmaster-Pro sur la manche d´une doudoune d´après-ski blanche fera parfaitement l´affaire, en regardant le film Apollo 13 où même Gravity: Jack Daniels, gros cigare, bottes en croco sur le coin de la table, genre cowboy de l´espace… Vous apercevrez cette montre légendaire dans certains films sur l’aventure spatiale: Hollywood a bien retenu sa leçon.

  • Revenons au thème ce qui nous intéresse: pourquoi en tant que lézards ordinaires, créatures terrestres par excellence, avons-nous besoin d’une Speedmaster-Pro ?

Omega Speedmaster (7)

Apres plusieurs années passées avec mon fidèle chronomètre, voici une réponse :

  • 1. Avec un boitier d´environ 42mm de diamètre (pas trop gros, pas trop petit) tout le monde peut la porter: ceux qui ont des bras à la Kermit-la-grenouille n´auront pas l´impression d´avoir une pizza au poignet et les cochons de l´espace pourront aisément assurer cette montre sans avoir l´air d´une Peggy…

 

  • 2. Cette montre peut se porter en toutes occasions: du concert de Cannibal Corpse jusqu´au au dîner mondain avec la Reine des Pyramides, la Speedmaster-Pro nous donne un air sportif et aventurier tout en étant classique et indémodable. Mais en tous temps et en tous lieux, elle vous garantit un look sérieux et super-burné.

 

  • 3. Son mouvement pratiquement infaillible et son dôme en plexiglas qui résistera toutes les chutes sur les carrelages les plus durs, vous permettront de la porter durant les rock&roll les plus acrobatiques, les pogos les plus violents, les bastons de bar les plus sauvages et les fins de soirées les plus décadentes sans crainte de perdre la notion du temps…Ou presque…

 

  • 4. Elle est très confortable et se place parfaitement sur le poignet: on peut même dormir avec tant ses lignes sont douces et arrondies… C´est ma montre de plumard préférée, même si le cadran lumineux n´est pas une torche de gynéco. Et en cas d´alunissage sur la copine, vous êtes certain d´avoir la montre adéquate.

 

  • 5. Cette montre caméléon s’accommodera de tous les bracelets possibles: du nylon militaire au crocodile classieux… Mon favori est celui à maillons (mesh): il est très confortable et s´adapte à toutes les situations (La fabrication Omega est magnifique). Compliments garantis de la part des pires pimbêches et des belles-mères les plus grinçantes: même si la Speedmaster-Pro est simple en apparence, elle donne une impression de qualité, tout en restant modeste.

 

  • 6. Cette montre passe inaperçue dans les coins les plus craignos: «Zyva sale bourge, files-moi ta Lexro!» ne sera pas au menu du déjeuner, ni même du diner, car cette pièce aux lignes intemporelles n´attire pas spécialement les regards indiscrets et certainement pas les yeux furtifs de ceux qui refourguent sous le manteau aux arrêts de bus. En cas de doute, frappez le premier, frappez le plus fort, sans crainte de l´esquinter (la montre): montre de burné, montre pas facilement dépouillée!

 

  • 7. Elle peut aussi devenir le sujet de longues conversations entre amis lors d´une soirée arrosée. Et lorsque vous montrez le dos de la Speedmaster, l’effet de surprise est garanti pour ceux qui ne connaissent pas: tout le monde a entendu parler de la Nasa… En lisant l´inscription, les idiotes bourrées croiront que votre montre perso est allée sur la lune et qui sait, à partir de là tout peut arriver… Encore un alunissage?

 

  • 8. Très pratique pour chronométrer la cuisson de vos œufs mollets ou de vos pâtes «al dente»… Et aussi vos exploits dans les toilettes de concerts et sur les canapés de bureau: la Speedmaster-Pro est toujours prête, même quand vous ne l´êtes pas! La lunette tachymètre déterminera votre vitesse entre deux points espacés d´un kilomètre et de 60 à 500km/h : les flambages d´autoroute vers 3 heures du mat’ ne sont pas recommandés, je ne recommande que la montre. (NDPP: Intrusion de Pifpaf: pour les « drag races » sur l’autoroute à 2h du mat, pas vu, pas pris.)

 

  • 9. Cette pièce d´horlogerie est «vivante» et a besoin que son maître fasse battre son cœur: Un petit remontage journalier devient comme la « claque sur les fesses de Géraldine avant de partir au boulot ». La routine est attachante, pourquoi s´en priver?

 

  • 10. Même si elle n´est pas conçue ou garantie pour les baignades… En effet Omega ne nous la garantit que jusqu’à 5 atmosphères (lavage de main aux chiottes d´un pub irlandais après 12 Guinness?). La mienne a été testée avec succès pour 10 Atm (sous cloche, pas au pub) : cette montre pourra donc vous accompagner partout, sauf lors d´une sérieuse plongée. Du Sahara au Cap Nord, de +50 à -50 degrés C, elle sera toujours prête à vous servir. Et si tout fout le camp, que votre flash de gnôle est à sec, que votre pipe se casse, que le blizzard blanc vous prend, ou que la tempête de sable brûlant vous suffoque, Il vaut mieux partir avec une belle Omega, une montre mécanique d´astronaute au poignet…Plutôt qu´avec une Casio F91W, fameuse montre à quartz de terroriste…

Je conclurais avec:
Tout homme a une relation intime avec le temps… Quelques-uns vivront cette expérience avec une montre digne de ce nom, même si elle n´est pas considérée comme luxueuse.

  • Si vous pouvez vous l’offrir, ne laissez pas passer l’opportunité, spécialement si vous êtes sévèrement burné.

Vi ses!
Will.

Omega Speedmaster (1)