" « Industrie du luxe », je trouve l’expression complètement absurde. Pour moi, le luxe ne saurait être une industrie." Philippe Noiret
Revues horlogères
Partager

Panerai PAM368, parti de Gauche!

Le 10 décembre 2014
Malik
Malik "Pifpaf" Bahri
L'auteur.

Salut les Ristis,

Lors de la présentation de la 368 lors du SIHH2011, j’avais prophétisé (j’aime bien me citer, on n’est jamais mieux servi que par soi-même) :

 » La 368, une autre SL, gauchère, je dois vous avouer que je ne ressens rien pour les gauchères, mais je présume que pour les amateurs, c’est un must-have, là encore les caractéristiques suffisent à vous en donner envie, 47mm, titane, P.2002, saphir bombé, finitions nickel, l’épaisseur est relativement contenue, de surcroît. « 

Pas raté.

Panerai PAM368 (2)

Même si Panerai est plutôt une marque droitière, cette 368 est effectivement un Graal pour les amateurs de gauchisme.
Pour comprendre l’amour immodéré des gauchistes pour la 368, il faut se replacer dans la continuité Paneristique.
Pendant longtemps, avant le SIHH2011, le néo-vintage était rare et précieux comme de l’honnêteté dans l’œil d’un sénateur…
Les rares 47mm idéologiquement pures n’étaient pas légions, 021, 127, 203, 232, 249 et une seule gauchiste : La 217.
Autant dire qu’avec ses cotes astronomiques, autour de 15.000€, ce fut, pour les dénigreurs de l’Unitas, un démenti aussi cinglant qu’une condamnation en correctionnelle pour corruption passive.
Côté Paneristis de gauche, la 217, c’était l’ultime fantasme, la superbe 127 gauchisée, sans l’abominable  » 1950-Port-salut  » et la nouvelle version de l’Unitas décoré  » à la Cortebert 618 « .

Panerai PAM368 GauchistePanerai PAM368 Left Wing

  • Il y avait le fantasme des rouges, pardon, de gauche : le protège couronne inversé. Mais il y avait le fantasme de droite, pardon, le cadran brun combiné avec du titane.

Les 056 et 118 laissaient de nombreux Paneristos soupirant pour cette combinaison encore plus vintage que vintage, tellement délavée que le métal n’est plus gris et que le cadran n’est plus noir, comme si elle avait été trouvée à Tchernobyl… (Dans le genre, je vous inviterai à vous rappeler de la fabuleuse PAM311).

Le seul véritable défaut de cette PAM368, c’est d’avoir été présentée au milieu d’un troupeau de bêtes de scène : difficile pour la PAM368 d’exister entre la PAM382 Gonzo-qui-tache (physiquement, j’ai le dessus de la main verte en vous écrivant) et la PAM372, l’ultime néo-vintage politiquement correct pour premier communiant.

  • N’importe quelle autre année, il y aurait eu des débats politiques à la barre à mine devant les boutiques de l’Officine, pour se faire attribuer cette 368. Mais pas là. Patatras. Le socialisme ne fait plus rêver.

Panerai PAM368 (4)

Et pourtant, elle a tout d’un plébiscite, comme nous l’explique si bien Christian G., militant Paneristique de gauche ayant souhaité rester anonyme ; pour bien lire cette citation, il convient d’utiliser un accent soviétique, où l’on roule les « R » comme on roule les électeurs:

« Avec son boitier en titane de 47mm, c’est une vraie montre d’homme, impossible de se la faire nationaliser par sa chienne de garde. L’effet  » Héros Prolétarien  » est encore renforcé par son saphir bombé : qualitatif, bestial et saute-au- paf. Les huit jours d’autonomie fournissent une réserve de marche suffisante pour consacrer toute son énergie hebdomadaire à suivre le plan quinquennal sans être déconcentré. Aspect pratique encore renforcé par la présence de chiffres en Luminova vert, fournissant une lisibilité optimale pour éviter de consommer inutilement l’électricité du peuple. De surcroît, cette couleur vert brillant à l’instar du Radium, rend un vibrant hommage à la technologie atomique populaire. Comme la 368 est une montre du peuple, elle est en titane, donc légère; ainsi, elle peut convenir aux poignets des moins galbés des apparatchiks ; de même, ce titane est d’une qualité différente de celui des 116, plus clair, il conviendra aussi bien aux mines d’uranium, qu’aux dîners de l’ambassadeur chez les capitalistes-bourgeois-décadents. De même, l’effet de sobriété ouvrière est encore renforcé par l’unique combinaison titane/cadran brun/aiguilles dorées (mais pas en or !), combinaison qui n’est pas sans rappeler les tourbillons 47mm droitiers. Ainsi, on a accès à l’élégance d’une montre à tourbillon, avec la rusticité de circonstance d’un calibre collectiviste. C’est S-N-O-B. « 

Comprendre, c’est gauche caviar.

Panerai PAM368 Swiss Ammo Strap

Je cite encore :  » Une combinaison de caractéristiques qui la rend absolument unique dans le Parti Paneriste (je perçois chez les militants une heureuse évolution des goûts la concernant, même chez les orthodoxistes)  »

Néanmoins, notre camarade a oublié de souligner que le calibre P.2002 nage comme un dissident politique en rééducation au fond du lac Baïkal.

A croire que le 8-day du cadran est là pour combler le vide politique qui sépare le mouvement du bord du boitier…

  • Le bilan qu’on peut en faire, c’est que le programme de cette PAM368 est conforme en tous points à la ligne du Politburo. Mais qu’elle a été victime de la sauvage fourberie néolibérale des PAM382 & 372.
    Cette fantastique Panerai gauchisante aurait été, en d’autres circonstances, révolutionnaire.

Das Vidania.
Tovaritch Pifpaf.